Agence Régionale pour l'Innovation et
L'internationalisation des entreprises
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Signaux Faibles & Tendances Lourdes #2, Les investissements étrangers en France et en PACA

Accueil > Notre offre de services > Observer le dynamisme des territoires > Signaux faibles & tendances lourdes > Notre territoire > Signaux Faibles & Tendances Lourdes #2, Les investissements étrangers en France et en PACA

Signaux Faibles & Tendances Lourdes #2, Les investissements étrangers en France et en PACASource: ARII-PACA

juin 2017

Pictos zoom #2

 

Le zoom de l’Observatoire de l’ARII-PACA
Numéro 2 – 15 juin 2017

Signaux Faibles & Tendances Lourdes


• Notre territoire

Les Investissements étrangers en France et en PACA

Concepts et définitions

Dans un contexte de compétition territoriale exacerbée, les territoires sont fortement incités à trouver et développer leur « avantage compétitif » (selon le terme de Michael Porter).

Dans ce cadre, les investissements sont des indicateurs économiques scrutés de près. En effet, on peut considérer qu’ils jouent un rôle crucial car :

16 %

C’est la hausse sur un an, en 2016, des décisions d’investissements étrangers en France selon le bilan de Business France.

La comptabilisation des décisions d’investissements étrangers peut varier d’un rapport à l’autre : quand certains considèrent chaque projet individuellement, d’autres prennent en compte le nombre d’entités étrangères ayant investi (chaque entité pouvant mettre en place plusieurs projets).

Tendances actuelles

 

Comme le montre le « chiffre-clé », les décisions d’investissements étrangers en France sont en forte hausse, elles atteignent même leur plus haut niveau depuis dix ans. Les partenaires les plus dynamiques sont aussi les plus proches, puisque le nombre de projets italiens en France augmente de 68% en un an et celui des projets allemands progresse de 35% sur la même période. Les entreprises américaines ne sont pas en reste et demeurent particulièrement actives dans le domaine de la R&D.

Le rapport « doing business » de la Banque Mondiale donne des pistes sur les raisons de cette amélioration de l’attractivité française (comme la baisse du coût du travail ou la réduction des frais liés à l’obtention de permis de construire). En effet, la France a gagné six places en dix ans (de la 35ème à la 29ème place) dans le classement du « ease of doing business index » (indice de la facilité de faire des affaires).

Le dernier baromètre EY de l’attractivité de la France évoque quant à lui la reprise européenne et la transformation numérique comme facteurs d’amélioration. Il souligne par ailleurs les atouts que représentent l’industrie française et notre écosystème startup. Selon le baromètre EY, en 2016, les 779 nouveaux projets d’investissement ont ainsi créé 16 980 emplois, soit 22 emplois par projet.

Selon le baromètre du cabinet de conseil américain A.T. Kearney, la France revient dans le top 3 européen et le top 10 mondial de l’indice de confiance des investisseurs étrangers.

« Les investissements étrangers ne résoudront pas le problème du chômage en France, mais ils sauvent l’équivalent d’une ville par an »
Muriel Pénicaud, (ex) Directrice Générale de Business France.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

Classée sixième région d’accueil des investissements en France, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a accueilli en 2016 85 projets d’investissement entrainant la création ou le maintien de 2365 emplois (en hausse de 30% par rapport à l’an dernier). Cette attractivité s’explique par la variété des territoires de la région et des atouts qui l’accompagnent, offrant ainsi une diversité de géographies, de marchés et de tissus productifs. L’écosystème d’Aix-Marseille est également décrit comme particulièrement attractif pour les startups.Sur l’un des sites emblématiques du projet Henri Fabre (accompagné dans le cadre de l’OIR « Industrie du Futur »), la société russe SuperOx s’est engagée dans un projet d’investissement de long terme sur le territoire Marseille-Marignane. Elle a pu bénéficier de l’assistance de l’ARII-PACA, notamment sur les questions relatives à l’ingénierie RH et la mobilisation des compétences nécessaires.

L’avis de l’ARII

Anne-Charlotte Debarbieux, chargée de mission International

« La dynamique révélée dans les chiffres se ressent sur le terrain. Les entreprises étrangères apprécient la qualité des universités et de la recherche régionale, sa position géographique centrale en Europe et la disponibilité d’infrastructures majeures telles que le port. La qualité de vie est aussi fréquemment citée, car elle permet d’attirer les talents et de les retenir. C’est ce qui a motivé des entreprises telles que XRapid, Arbeos, Nacatur ou TCL Communication à s’implanter ici. En déployant son panel de dispositifs, l’ARII a encouragé et facilité ces décisions d’investissement. »

Copyright © *2017* *ARII-PACA*, All rights reserved.
Email de contact: jbgeissler@arii-paca.fr